[email protected] | 09.82.27.56.13

La problématique des résidus médicamenteux

La France, un des plus gros consommateurs de médicaments

La France est le 2ème plus gros consommateur de médicaments des pays d’Europe. Chaque année, plus de 3 milliards de boites (pour environ 38 milliards d’euros) sont consommées par les Français. Et cette statistique ne s’est pas améliorée avec la pandémie de Covid19. Parmi les “best sellers”, citons :

  1. Le paracétamol
  2. L’ibuprofène
  3. codéine (en association et seule)
  4. Le tramadol (antidouleurs seul et en association)
  5. L’amoxicilline (antibiotique)
  6. Cholécalciférol (vitamine D)
  7. L’acide acétylsalicylique (aspirine)
  8. La lévothyroxine sodique (traitement de la thyroïde)

Augmentation de la consommation durant la pandémie de 2019

Il est à noter que la pandémie de Covid19 et les clients anxiogène actuel ont fait exploser la consommation d’antidépresseurs. Selon le rapport du groupement d’intérêt scientifique (GIS) EPI-PHARE, durant les semaines 1 à 16 de 2021 on observe : 

  • Antidépresseurs : solde positif de 1 million de délivrances (+ 8 %) ;
  • Anxiolytiques : solde positif de 1,3 million (+ 9,7 % entre S1 et S12 et + 12,5 % entre S13 et S16) ;
  • Hypnotiques : solde positif de + 580 000 (+ 11,9 % entre S1 et S12 et + 15,5 % entre S13 et S16).

2 facteurs d’évolution majeurs

La progression de la consommation devrait augmenter de 40 à 60% d’ici 2045, estiment des chercheurs Allemands. Ce phénomène est dû à deux facteurs principaux :

  1. Le vieillissement des populations : les progrès de l’industrie pharmaceutique dans, notamment, les traitements au long cours des maladies chroniques.
  2. L’industrie agricole qui utilise de plus en plus de produits vétérinaires tels que les hormones et les antibiotiques. Car même si ils sont interdits pour les animaux d’élevage depuis 2012, en 2020 leur consommation est évaluée à 400 tonnes, ce qui reste considérable et beaucoup trop pour nos cours d’eau.

Molécules chimiques et traitement des eaux

La question à se poser est : que deviennent les milliards de molécules chimiques des médicaments après qu’elles aient été absorbées ? dans les eaux usées, évidemment ! Et, c’est un fait avéré, les centres de traitement des eaux usées ne sont absolument pas conçus pour éliminer ces molécules chimiques (non détruites par le chlore) et encore moins dans de telles proportions. Résultat : elle se retrouvent dans l’eau du réseau, après avoir pollué les cours d’eau. Aujourd’hui la quasi totalité des rivières et fleuves du monde sont contaminés par les résidus médicamenteux. Les conséquences sur la faune et la flore sont effrayants : les molécules issues de la contraception, pour ne citer qu’elles, perturbent fortement batraciens et poissons et l’on retrouve fréquemment des gamètes mâles chez les femelles…

A lire : l’article de Xavier Leflaive, chercheur à l’OCDE : https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/au-fil-de-l-eau/les-rejets-de-medicaments-sont-ils-une-menace-pour-nos-rivieres-et-nos-cours-d-eau_4981785.html

Encore méconnus : les effets "cocktail"

Les effets néfastes des résidus médicamenteux sur les organismes vivants sont connus. Mais qu’en est-il des “cocktails”, lorsque ces molécules se mélangent à celles des engrais et pesticides chimiques issus de l’agriculture intensive ? Par ailleurs, malgré leur interdiction, l’utilisation de produits vétérinaires dans l’agriculture moderne reste importante (400 T pour 2021).

Une solution efficace : filtrer l'eau au niveau de votre habitation

Dans la mesure où vous ne pouvez pas agir sur la qualité de l’eau distribuée à votre robinet, la filtrer chez vous est une bonne alternative. Il existe aujourd’hui de nombreuses marques et modèles mais nous vous conseillons de privilégier une filtration naturelle, sans ajout de sels ou autres produits, avec un minimum d’entretien. C’est le pari que nous avons pris chez Amilo, petite société Française basée dans l’Allier : proposer un système de filtration global à l’échelle de l’habitation qui permet d’obtenir une eau purifiée et vitalisée à tous les robinets. Les éléments indésirables de votre eau sont retenus à plus de 99% : les résidus médicamenteux, bien sûr, mais aussi les pesticides et molécules chimiques des engrais phytosanitaires, le chlore et dérivés, les métaux lourds. Vous pouvez découvrir nos solutions sur cette page et nous sommes à votre disposition pour vous apporter toutes les informations nécessaires.

Ebook Amilo sur l'eau, ses problématiques et traitements

Ne partez pas sans l'ebook Amilo !

48 pages d’informations sur l’eau : ses qualités, ses pollutions, les méthodes de traitement…mais aussi des enquêtes, des tests, des comparatifs…

Votre adresse email ne sera jamais cédée ni vendue !

Vous souhaitez être rappelé ?