[email protected] | 09.82.27.56.13

Eté 2022 : les fournisseurs d’énergie s’associent contre le gaspillage

Les fournisseurs d'énergie s'associent contre le gaspillage

Les fournisseurs d’électricité français, Engie, EDF et Total Énergie, demandent à la population française de faire preuve de sobriété énergétique dès maintenant afin d’éviter les pénuries et la flambée des prix qui menace, selon eux, “la cohésion sociale” dans quelques mois, lorsque l’hiver pointera le bout de son nez.

Que demandent les fournisseurs d’électricité ?

Dans une tribune parue fin juin dans le Journal du Dimanche, les fournisseurs d’électricité Engie, EDF et Total Énergies s’associent pour demander aux Français de faire preuve de sobriété énergétique.

Dans leur texte, Catherine MacGregor, directrice générale d’Engie, Jean-Bernard Lévy et Patrick Pouyanné, respectivement PDG d’EDF et Total Énergie appellent la population à réduire “immédiatement” leur consommation d’électricité, de gaz, de carburant et de pétrole pour éviter les pénuries et la flambée des prix qui menace, selon eux, “la cohésion sociale” dans quelques mois, lorsque l’hiver et le froid arriveront en France.

Ainsi, ils appellent “à une prise de conscience et à une action collective et individuelle pour que chacun d’entre nous – chaque consommateur, chaque entreprise – change ses comportements et limite immédiatement ses consommations énergétiques, électriques, gazières et de produits pétroliers”.

Selon eux, “la meilleure énergie reste celle que nous ne consommons pas”. C’est pourquoi, ils demandent la création d’un “grand programme d’efficacité énergétique” et une “chasse au gaspillage nationale”.

Pour lire la tribune dans son intégralité, vous pouvez consulter cette page.

Pourquoi les fournisseurs d’électricité réclament-ils de la sobriété énergétique ?

Si les fournisseurs d’électricité réclament au peuple français de la sobriété énergétique, c’est parce que, selon eux, il y a urgence. La France manque d’énergie du fait de la guerre en Ukraine lancée par la Russie et son président Poutine en février dernier. Le maître du Kremlin a réduit ses exportations de gaz vers l’Europe et donc la France afin de punir les Européens de leur soutien à Kiev. Avant la guerre, les importations russes en Europe représentaient 40% de la consommation de gaz et 17% pour la France.

De plus, sur le plan national, la production d’électricité nucléaire a fortement baissé car douze réacteurs sont à l’arrêt. Le taux d’enneigement de cet hiver n’a pas été suffisant pour remplir les barrages hydrauliques. Et les autres sources d’énergies renouvelables, comme l’éolien ou la biomasse, ne sont pas encore assez productives pour pallier le manque d’énergie actuel.

Par ailleurs, selon les experts de Founisseur-energie.com, la France se prépare à de possibles coupures d’énergie, en hiver, pour les sites industriels les plus énergivores afin d’éviter un black out.

En attendant, la France espère, malgré ce contexte défavorable, remplir ses réserves de gaz pour l’hiver prochain afin de permettre aux Français de passer l’hiver au chaud, explique le site Fournisseur-energie.com.

Quels sont les gestes à accomplir pour éviter le gaspillage énergétique ?

Dans leur tribune, les trois grands énergéticiens français, Engie, EDF et Total Énergies, appellent à  “agir dès cet été”, avant que cela ne soit trop tard. Cela “nous permettra d’être mieux préparés pour aborder l’hiver prochain et notamment préserver nos réserves de gaz”. Et d’ajouter : “L’effort doit être immédiat, collectif et massif. Chaque geste compte”.

Voici trois gestes simples pour éviter le gaspillage énergétique :

  • Baisser le chauffage de 1°C permet de réduire sa consommation d’énergie de 7%.
  • Laver son linge à 30°C permet de dépenser trois fois moins d’énergie qu’un lavage à 90°C.
  • Régler la climatisation avec un écart inférieur de 4°C avec la température extérieure permet de réduire sensiblement sa consommation énergétique.
Ebook Amilo sur l'eau, ses problématiques et traitements

Ne partez pas sans l'ebook Amilo !

48 pages d’informations sur l’eau : ses qualités, ses pollutions, les méthodes de traitement…mais aussi des enquêtes, des tests, des comparatifs…

Votre adresse email ne sera jamais cédée ni vendue !

Vous souhaitez être rappelé ?