fbpx

L’eau dans le monde. Un constat édifiant !

Quelques chiffres-clés

La pollution plastique dans le monde
la pollution dans le monde

Un triste constat. Nous dépendons de l’eau tout autant que de l’air, et pourtant…Partout dans le monde, dans les rivières, les fleuves ou les océans, sa qualité se dégrade au point de dégrader la vie. Car si, statistiquement, 71% de la planète a accès à l’eau à domicile, il convient de tempérer ces chiffres :

  • 263 millions de gens doivent parcourir plus d’une demi heure de route pour y accéder.
  • 423 millions boivent de l’eau en provenance d’un puits ou d’une source non contrôlée et non protégée.
  • 159 millions se content d’eaux de ruissellement. J’ai vu, en Inde, des enfants boire à même le caniveau.
  • Et 844 millions n’ont pas du tout accès à l’eau potable.

Les pesticides dans l’eau

En 2018, en moyenne, 2.63 kg de pesticides furent déversés à l’hectare. Cela représente 4,6 millions de tonnes. Ces pesticides, purs produits de l’industrie chimique (qui empoisonne l’air pour les produire) sont tous dangereux pour la santé du vivant….puisqu’ils tuent. 115 millions de tonnes sont des engrais azotés utilisés pour l’agriculture. 20% s’accumulent dans les sols et 35% terminent leur course dans les océans.
Source : http://www.fao.org/

Pour l’Europe, l’estimation est de 700 polluants chimiques présents dans les eaux des fleuves, mers et océans. En France, 90% des rivières sont contaminées par des pesticides et 36% dépassent les seuils admissibles (source IFEN).

Pesticides pulvérisés dans le monde – en kilogrammes:

Le drame du plastique

Le plastique est un matériau bien pratique qui a envahi nos sociétés mais qui se révèle quasiment indestructible. Ses effets sur la santé sont encore très mal appréhendés. Selon une enquête de Futura Sciences, nous ingérons 5gr de plastique par semaine, soit, dans la moyenne d’un humain de 70 ans de vie, plus de 18 Kg ! Si la principale source de pollution plastique est le textile, voyons ce qu’il en est des bouteilles d’eau :

  • 90 milliards de litres d’eau sont mis en bouteille plastique chaque année dans le monde. C’est le liquide le plus mis en bouteille.
  • 2200 litres d’eau chaque seconde sont mis en bouteille.
  • 25 milliards de dollars sont générés grâce à ces ventes.
  • Tous liquides confondus, c’est plus de 200 milliards de bouteilles plastique (polyéthylène téréphtalate – PET) qui sont utilisées par an dans le monde.

Les métaux lourds

Sous cette appellation, des éléments métalliques présents naturellement dans la nature et utilisés en masse dans l’industrie humaine. Ils sont émis sous la forme de particules très fines, on les retrouve dans les sols et les milieux aquatiques. Certains sont indispensables au fonctionnement du métabolisme humain, d’autres ne servent à rien pour le corps, mais tous sont dangereux à des doses trop élevées. On en dénombre des dizaines mais voici une synthèse des plus courants :

QuoiEffets indésirables en doses accumulées
ArsenicSols / eaux de boisson– Perturbateur endocrinien connu
– Cancérigène
AntimoineTrès nombreux alliages (notamment avec le plomb)
Bouteilles en plastique (PET)
– Troubles gastro-intestinaux
CadmiumAtmosphère : combustions diverses (déchets, charbon…)
Milieu aquatique : engrais et pollution industrielle
Agriculture : boues d’épandage et engrais
– Troubles foie et reins
– Cancérigène (poumons)
PlombAujourd’hui interdit dans les carburants, il est encore présent dans certaines peintures et dans les canalisations d’eau dont le remplacement par le plastique est une tâche incommensurable.– Troubles du comportement
– Anémie
– Problèmes rénaux
MercureEn mer, on le retrouve dans les poissons prédateurs et les fruits de mer.
Atmosphère et pluies (émissions des centrales charbon, combustion pétrole et gaz)
Amalgames dentaires.
– Fonctions cérébrales
– Système endocrinien
– Cycle cellulaire

Retour haut de page