[email protected] | 09.82.27.56.13

Le charbon actif de filtration Amilo

Le charbon actif pour filtrer l'eau

Le charbon est l’un des plus anciens médias pour purifier l’eau. Il en existe de nombreuses sortes mais nous allons ici vous parler des 2 principales : le charbon granulé et le charbon “bloc” en poudre compressée. Chez Amilo nous avons choisi le second type pour son pouvoir de rétention mécanique (absorption) très supérieur ou charbon en granulés.

En outre, le charbon type “bloc” que nous utilisons aura tendance à saturer beaucoup moins rapidement, et donc relarguer les polluants dans l’eau. C’est la raison pour laquelle les cartouches de filtration charbon bloc d’Amilo ont la capacité de filtrer 200 m3 d’eau avant d’être changées.

Un charbon très spécifique

Le charbon “bloc” compressé que nous utilisons dans nos cartouches de filtration d’eau Amilo est issu de noix de coco. En effet, la coque de ce fruit, une fois traitée, possède le plus haut pouvoir de rétention qui existe. Il possède en outre la capacité d’agir sur 2 phénomènes physiques bien connus : l’absorption et l’adsorption. Cette caractéristique lui permet de retenir des molécules beaucoup plus fines que sa valeur nominale de 0,3 et 0,5µ selon les modèles. En effet les plus infimes particules synthétiques contenues dans l’eau sont “aimantées” – on parle alors “d’attraction” – dans les pores piégeurs du charbon de coco par inversion de charge (polarité). C’est une action électrostatique. 

Pour aller plus loin dans la connaissance des différents types de charbons et la compréhension du mécanisme de la filtration de l’eau par le charbon de noix de coco, vous pouvez lire cet article qui y est consacré.

charbon actif vu au microscope
Pores piégeurs du charbon de coco vus au microscope éléctronique

Ce Charbon actif possède la plus grande force d’adsorption physique et le plus important volume d’adsorption de tous les matériaux naturels ou synthétiques connus. La surface du charbon actif peut être supérieure à 1000 m²/g. Cela signifie que la surface développée par 3g de charbon actif couvre la surface d’un terrain de football.

La filtration est ultrafine, pourtant il n'y a quasiment pas de baisse de pression

C’est un des nombreux points forts du charbon actif compressé Amilo. Cette nouvelle technologie révolutionnaire mélange des fibres imprégnées de charbon actif en poudre. Les cartouches sont moulées à l’état humide pour obtenir au final un charbon compressé. Cet assemblage va permettre d’associer à la fois les qualités de rétention du charbon bloc pour une microfiltration très profonde jusqu’à une finesse de 0,5 microns tout en conservant un débit élevé de l’eau pour toute l’habitation.

L'activation du charbon de coco

On parle de charbon actif – ou charbon activé – car le charbon de coco subit une pulvérisation d’eau pendant qu’il est encore à haute température. Cette activation va favoriser la dilatation des pores dits “piégeurs”, ce qui va lui donner sa surface spécifique de contact – et donc de rétention – beaucoup plus importante que n’importe quel autre type de charbon.

Le charbon et la problématique des bactéries

De par sa structure et les pores piégeurs que nous avons évoqués, le charbon peut être propice au développement de bactéries. En effet, ces pores pourraient être comparés à une éponge (en dur, sans le côté spongieux) avec ses micro niches et ses alvéoles, dans lesquelles des bactéries pourraient se loger et proliférer.

Surtout concernées : les carafes filtrantes

Les carafes filtrantes, qui ont connu leurs heures de gloire dans les années 2000 sont beaucoup plus concernées par le problème des bactéries. Pourquoi ? A cause de plusieurs facteurs dus à leur utilisation :

  • passage permanent de l’état mouillé à l’état humide, voire sec.
  • exposition à l’air libre
  • exposition à la lumière
  • manipulations fréquentes avec les mains
  • manque de rigueur au niveau de l’entretien

On ne va pas, ou beaucoup moins, retrouver ces paramètres avec un filtre Amilo. En effet, ce dernier est à l’abri de l’air, il est peu exposé à la lumière solaire (souvent installé au garage ou à la cave) et ne subit aucune manipulation hormis pour le changement annuel des cartouches. De plus, l’eau va très rarement stagner à l’intérieur des porte-filtres. Cependant, une stagnation de l’eau est possible, lorsque vous partez en vacances ou vous absentez pour de longues périodes. C’est la raison pour laquelle, chez Amilo, la cartouche de préfiltration ainsi que les 3 porte-filtres qui composent l’ensemble, sont systématiquement imprégnés de particules d’argent stabilisé.

Le pouvoir bactériostatique de l'argent la technologie Microban©

L’argent est connu depuis l’antiquité pour ses propriétés antimicrobiennes et antifongiques naturelles. L’argent antimicrobien qui imprègnent les cartouches de préfiltration et les porte-filtres Amilo utilise la technologie  Microban – une technique éprouvée qui a fait ses preuves et subi de nombreux tests tant au niveau de son efficacité bactériostatique que d’un possible relargage des particules d’argent dans l’eau. La technologie Microban bénéficie d’ailleurs de nombreuses certifications et notamment auprès de l’EPA (Environment Protection Agency).

Ebook Amilo sur l'eau, ses problématiques et traitements

Ne partez pas sans l'ebook Amilo !

48 pages d’informations sur l’eau : ses qualités, ses pollutions, les méthodes de traitement…mais aussi des enquêtes, des tests, des comparatifs…

Votre adresse email ne sera jamais cédée ni vendue !

Vous souhaitez être rappelé ?